La réforme électorale que proposera son gouvernement vise notamment à avoir une meilleure représentativité des femmes dans l’arène politique, rappelle Pravind Jugnauth. Car Maurice, reconnaît le Premier ministre, est «à la traîne» sur ce chapitre, notamment pour ce qui est du nombre de femmes députées.

Jugnauth espère toutefois qu’il y aura un plus grand nombre de femmes candidates. Et que le «consensus» régnera au niveau des différents partis pour rectifier le tir, a-t-il déclaré lors de l’ouverture officielle de la conférence ministérielle de l’Indian Ocean Rim Association sur l’autonomisation économique des femmes.