[Mise à jour: 18h10] Le ministère de l’Education annonce, via communiqué, qu’il emploiera sur une base permanente 137 cleaners qui étaient âgés de moins de 48 ans lorsque recrutés en 2012. Ceux qui avaient plus de 48 ans à cette époque le seront sur une base contractuelle.

Les cleaners de plus de 65 ans, au nombre de 14, auront droit à un «gratuity» de 15 jours pour chaque année de service.

——–

«Volte-face.» Jane Ragoo ne cache pas sa déception et son amertume face à un problème qu’elle pensait résolue. Les femmes cleaners qui touchent un salaire de Rs 1 500 ne seront finalement pas employées par le ministère de l’Education. C’est ce qui ressort d’une réunion avec celui des Finances cet après-midi, selon la syndicaliste.

Le ministère de l’Education préfère opter pour le service de contractuels, croit comprendre la secrétaire générale de la Confédération des travailleurs du secteur privé. Alors que les Finances sont «de bonne volonté».

«Nous n’avons pas d’autre choix», estime Jane Ragoo. Qui annonce que les femmes cleaners débuteront leur grève de la faim ce lundi 16 octobre, à 16h, au jardin de la Compagnie.