Follow Us On

Slider

Le gouvernement a accepté de revoir les salaires des femmes cleaners. Mais les procédures calent au niveau du ministère de l’Education, selon Reeaz Chuttoo. Le syndicaliste lance un appel à la ministre de l’Education pour qu’elle donne un coup d’accélérateur et que ces femmes puissent toucher un salaire décent d’ici fin septembre.

Chargées du nettoyage dans les écoles, elles touchent entre Rs 1 500 et Rs 2 000. Le 28 août, le gouvernement a accepté le principe qu’elles soient employées par le ministère de l’Education et touchent une rémunération correspondante.

Le ministère attend d’avoir le nombre exact avant de procéder, explique Chuttoo, président de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP).

Si à fin septembre, leur situation n’est toujours pas régularisée, prévient-il, le syndicat organisera une manifestation le 7 octobre à Rose-Hill.

La CTSP a aussi abordé la situation des agents de sécurité, dont le Remuneration Order doit être revu. Si rien n’est fait, le syndicat compte déclarer litige.

Photo (à l’avant-plan) : Sharmila Dusoyea, Reeaz Chutoo et Benti Beeharry

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Affaire bet365: «Il n’y aura aucune ingérence dans l’enquête», dit Mario Nobin

Le Premier ministre l’a assuré hier. Le Commissaire en fait de même aujourd’hui. «Il n’y aura aucune ingérence dans l’enquête»...

Close