Fazila Jeewa-Daureeawoo, la n° 3 du gouvernement s’envole ce lundi pour l’archipel d’Agalega. Ce déplacement fait suite à la récente polémique entourant l’indisponibilité d’un Dornier de la Maritime Air Squadron (MAS) de la National Coast Guard (NCG) pour l’évacuation sanitaire de deux habitants vers Maurice.

Il aura fallu qu’Arnaud Poulay organise un sit-in de quatre jours avec une poignée d’Agaléens pour que l’Outer Islands Development Corporation (OIDC) ne se décide à affréter un avion d’Air Seychelles pour diriger les deux patients vers Mahé. Dans l’intervalle, l’OIDC a tenté de manière grossière de «déporter» Arnaud Poulay et il a fallu l’intervention de la Vice-Première ministre pour qu’il n’ait pas à embarquer sur le bateau appareillant pour Port-Louis.

De retour au pays après avoir assisté aux obsèques de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, au Ghana, Fazila Jeewa-Daureeawoo explique qu’elle souhaite rencontrer les Agaléens pour écouter leurs doléances. Notamment afin d’améliorer leur qualité de vie.