Follow Us On

Slider

Les agriculteurs et autres cultivateurs de maïs sont très remontés contre le Food and Agricultural Research & Extension Institute (FAREI). Lors de la causerie organisée ce mardi 2 avril sur l’infestation de la fall armyworm à Maurice en présence de l’expert de la Food and Agricultural Organisation (FAO), Chiluba Mwape, ils accusent cette antenne du ministère de l’Agro-industrie de n’avoir pris les mesures adéquates pour empêcher cet insecte aussi appelé le légionnaire d’automne d’entrer sur le territoire mauricien.

La chenille du légionnaire ayant été décelée pour la première fois dans l’île dans ses champs de maïs à Belle-Vue-Maurel, Rishi Huzooree déplore n’avoir obtenu aucune compensation. Kreepalloo Sunghoon, le président la Small Planters Association (SPA) réclame des émissions spéciales à la télévision nationale afin que les planteurs puissent identifier ce ravageur.

Ce représentant des petits planteurs s’inquiète surtout des dommages que peut causer la chenille du légionnaire aux cultures maraîchères.

Facebook Comments