Follow Us On

Slider

La direction de Fairy Textiles s’est engagée à revoir les salaires de ses ouvriers bangladais ainsi que le montant du meal allowance qu’ils percevaient jusqu’ici. C’est ce qui ressort de la réunion qui a eu lieu, hier, avec le ministère du Travail, indique la Confédération des travailleurs du secteur privé, qui représente ces travailleurs. L’employeur, déclare Reeaz Chuttoo, joint au téléphone, a réclamé un délai d’« une semaine » pour « réajuster les salaires, payer les arriérages et pour faire des propositions concernant le ‘meal allowance’ ».Le ministère, selon Reeaz Chuttoo, a pu constater comment « l’employeur sous-paie ces travailleurs ».

Quelques points noirs subsistent cependant pour ces ressortissants bangladais qui ont, par ailleurs, repris le chemin de l’usine aujourd’hui. Le ministère a ainsi indiqué ne pouvoir intervenir sur le montant du meal allowance, la législation ne prescrivant aucun montant.

Une autre rencontre entre les trois parties est prévue dans une semaine.

Facebook Comments