Le leader de l’Alliance Lepep n’a aucun doute là-dessus. Le bloc MSM-PMSD-Muvman liberater se dirige vers une « victoire très confortable ». Se félicitant d’une « campagne propre et sans violence » de son côté, sir Anerood Jugnauth affirme que la campagne de l’Alliance PTr-MMM « n’a jamais décollé ».

Pour SAJ, la « campagne de dénigrement » que mènent ses adversaires, le langage abusif dont ferait usage Navin Ramgoolam sont autant de signes que le leader du PTr-MMM est « cynique et désespéré ».

Ivan Collendavelloo, leader du Muvman libertaer, s’est pour sa part interrogé sur le « cadeau » ou le « moyen de pression bien important » qui aurait pu inciter Paul Bérenger à « vendre son parti ».

Photo : SAJ est entouré de Xavier Duval (à g.) et d’Ivan Collendavelloo.