Une victoire de justesse, mais une victoire quand même. La France, pays hôte de l’Euro 2016, ne pouvait quand même pas s’incliner dès la première rencontre. Et c’est le Réunionnais Dimitri Payet qui a sauvé la mise à la 89minute.

L’ailier a surpris tout le monde avec une balle longue, presque en fin de match, qui a terminé sa course en pleine lucarne. Ramenant le score jusqu’ici égalitaire à 2-1 en faveur des Bleus.

Notre camarade de l’île sœur, qui évolue chez West Ham, est aussi l’auteur du centre décisif qui a permis à Olivier Giroud de marquer le premier but de la soirée (57minute).

Les Roumains ont dominé tout le long avec une bonne tactique et une défense solide, sans pour autant être timides sur les offensives. Ils ont scoré sur penalty moins de dix minutes après Giroud (65e). Bogdan Stancu ayant su trouver le chemin des filets suite à une faute de Patrice Evra. (suite après la vidéo)

Dimitri Payet est sorti du terrain en larmes. « C’est toute cette année. C’était beaucoup de stress et de pression. S’il y a un an, on m’avait dit que ça se passerait comme ça, je n’y aurais pas cru. C’est tout ça qui est ressorti », a expliqué le joueur qui, selon Le Monde, oscille entre « coups de sang et coups de génie ».

Réagissant juste après le match, Didier Deschamps estime que l’équipe de France « a eu des situations, mais on en a aussi concédé où ils auraient pu marquer avant nous ». L’important, toutefois, était de « gagner le premier match et on regardera plus tranquillement l’Albanie contre la Suisse », la prochaine rencontre du groupe A, prévue à 17h (heure de Maurice) aujourd’hui.

Photo (afp.com/Philippe Lopez via lexpress.fr)