Des volets roulants ne sont pas encore installés, certains drains sont absents et des trous dans la toiture permettraient à des intrus de pénétrer dans leurs échoppes. Ce sont certains des griefs qu’avancent des commerçants d’Arab Town pour retarder leur migration vers la nouvelle foire où ils sont censés être relogés.

La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill estime toutefois que le point de non-retour a été franchi. Dès demain, lorsque Larsen & Toubro prendra possession de cette foire de Rose-Hill, les commerçants du lieu devront assumer leur responsabilité. C’est ce qu’explique Elvanee Anamalay, l’adjointe au maire, qui assure que de nombreuses réunions d’explications ont été organisées à l’intention des commerçants.