Follow Us On

Slider

L’île Plate fait partie des lieux que souhaite restaurer et protéger l’Aapravasi Ghat Trust Fund (AGTF). La Documentation of former quarantine station of Flat island fait partie de ce projet. Pour aider à financer ce volet, l’ambassade américaine à Maurice apporte son soutien à travers le US Ambassador’s Fund for Cultural Preservation. La signature de l’accord a eu lieu aujourd’hui, à l’Aapravasi Ghat, à Port-Louis.

L’île Plate a été un lieu de quarantaine pour les travailleurs engagés à la fin du XIXe siècle. Notamment ceux que l’on soupçonnait d’être atteints de maladies contagieuses. Des Africains affranchis, des soldats britanniques et des laboureurs chinois y ont également été mis en quarantaine.

Photo : (assis) Jeewan Mohit, directeur de l’AGTF, et Susan Falatko, chargée d’affaires, à l’ambassade américaine.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] L’association Créole debout réclame un plan d’ensemble pour les cités ouvrières

L’association a lancé une pétition afin de conscientiser les pouvoirs publics sur la nécessité d’un réel plan d’ensemble pour les...

Close