Air Mauritius (MK) est en situation de « crise ». Avec des dettes se chiffrant par « milliards ». Le Premier ministre par intérim a insisté sur ce point aujourd’hui, à l’issue de la réunion de travail qui a eu lieu avec des responsables d’Emirates Airlines. La compagnie d’aviation basée à Dubaï a donc accepté d’accorder son soutien au Paille-en-queue dans le but d’assurer la « survie » de celui-ci.

La rencontre d’aujourd’hui avait aussi pour but de revoir les conditions liant les deux compagnies et comment les améliorer. Car, dit Soodhun, il n’est pas question d’accord « au détriment » de MK avec quelque compagnie que ce soit. Emirates Airlines a aussi accepté de considérer l’apport d’un soutien technique à la compagnie d’aviation nationale. Quant aux « misunderstandings » existant entre les deux, le Premier ministre espère que ceux-ci seront dissipés avec l’institution d’un comité technique.

Au chapitre des annonces, Emirates compte recruter 30 Mauriciens, outre les 286 déjà à son service. Maurice a aussi fait une requête pour que nos compatriotes soient considérés pour les postes de pilotes. Des vols supplémentaires d’Emirates desserviront la destination Maurice le 27 décembre de cette année ainsi que le 23 janvier 2016.

« Ramener plus de touristes », a indiqué Adnan Kazin, Divisional President d’Emirates, surtout en provenance d’Europe, d’Europe de l’Est et d’Asie, fait partie de l’engagement de la compagnie. « Nous vous avons toujours soutenu et continuerons à le faire », a pour part assuré Orhan Abbas, Senior Vice-President. Cet engagement a été « redéfini » aujourd’hui, dit-il, et les requêtes mauriciennes seront transmises au siège.

Photo : Orhan Abbas, et Adnan Kazin, Senior Vice-President et Divisional President d’Emirates, entourent Showkutally Soodhun, Premier ministre p.i.