L’avenir de la planète passe par les jeunes. Face au changement climatique et aux effets de la pollution, il faut les outiller pour les aider à trouver des solutions durables, estime le père Jean Maurice Labour. Le vicaire général du diocèse de Port-Louis a donné le coup d’envoi d’un projet pilote de tri sélectif, ce vendredi 22 mars au Thabor, Rose-Hill.

Les élèves de quatre établissements scolaires s’évertueront, durant un an, à trier leurs déchets. Soit ceux de Notre Dame de Lourdes RCA, Notre Dame de Victoire RCA, St Enfant Jésus RCA et du collège St Mary’s. Le projet est financé par la National Corporate Social Responsibility Foundation.

Cette initiative vient s’inscrire dans le projet écologique du diocèse qui comprend la collecte d’eau de pluie, l’utilisation de panneaux photovoltaïques pour la production d’énergie ainsi que la plantation d’arbres endémiques et de légumes. Autant de mesures que la Commission Justice et Paix du diocèse souhaite étendre aux 67 écoles primaires et secondaires confessionnels sous sa responsabilité.

A terme, plus de 35 000 élèves seront concernés par le tri sélectif, précise le père Labour.