Le Deputy Prime minister ne s’est pas beaucoup avancé sur l’affaire Lutchmeenaraidoo. Le ministre des Affaires étrangères a été entendu under warning par l’Independent Commission against Corruption, aujourd’hui, et a juré un affidavit  incendiaire contre son collègue de la Bonne gouvernance.

Pour Xavier Duval, la «cohésion» et la «solidarité gouvernementale» sont importantes. Il souligne toutefois avoir «toute confiance» dans le Premier ministre qui, fait ressortir le leader du PMSD, «mènera le pays à bon port».

Sir Anerood Jugnauth est venu, pour sa part, démentir «certaines affirmations» de Lutchmeenaraidoo.

Le Deputy Prime minister a procédé, ce mercredi 6 avril, au lancement du rapport sur la violence domestique du National Coalition against Domestic Violence Committee, sous l’égide du bureau du Premier ministre.