La réponse du berger à la bergère ne s’est pas fait attendre. Paul Bérenger affirmait, hier soir, que l’élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes sera «un match entre le MMM et le Parti travailliste». Le PMSD étant un «non starter» dans cette course. Xavier Duval lui donne la réplique aujourd’hui. Soulignant le lancement de campagne «ridicule» du MMM, ce mercredi 3 octobre, à la municipalité de Quatre-Bornes.

Pour le leader des bleus, le chef des mauves a toujours mal évalué la situation politique. Le MMM, selon lui, aurait dû se retirer de cette joute.

Xavier Duval est aussi revenu sur ce «gouvernement de tous les vices». Contre qui le leader de l’opposition compte d’ailleurs déposer une motion de blâme car, dit-il, il n’y a pas que le Parliamentary Private Secretary Kalyan Tarolah qui est empêtré dans un scandale.

S’il dit avoir un œil sur le Parliamentary Private Secretary, le leader des bleus rassure toutefois un autre député MSM : Bashir Jahangeer. Le PMSD, affirme Duval, n’est derrière aucun complot le concernant. Jahangeer s’est rendu au Central Criminal Investigation Department, avant-hier, en compagnie de son avocat Dick Ng Sui Wa pour une Precautionary Measure. Alléguant que des membres de l’opposition seraient à l’œuvre contre lui.