Au lendemain de l’annonce de la démission de Showkutally Soodhun, Xavier Duval dénonce «la politique d’exclusion» et «discriminatoire» du gouvernement à l’encontre d’une section de la population. A la veille des célébrations du cinquantième anniversaire de l’indépendance du pays, Duval estime que le sort de Soodhun doit amener les «racistes en politique» à réfléchir sur leur comportement.

Le chef de l’opposition a également commenté les récentes «guéguerres» entre élus du MMM et du MSM à l’Assemblée nationale. Ces conflits verbaux, estime Duval, servent à masquer «l’entente» entre les deux partis.