La présidente de la République doit s’expliquer clairement sur l’affaire Sobrinho et son implication au sein de Planet Earth Institute dans un délai raisonnable. Faute de quoi, le PMSD déposera une motion de censure contre Ameenah Gurib-Fakim au Parlement. C’est ce qu’a expliqué le leader de l’opposition lors de son interview en direct sur ION News, ce vendredi 24 mars. Xavier Duval dit toutefois vouloir procéder avec précaution sur le sujet, conscient, dit-il, de la mauvaise publicité que cela causera au pays à l’international.

Trois mois après avoir été nommé leader de l’opposition, Xavier Duval a également précisé le style qu’il adoptera dès la rentrée parlementaire de ce mardi 28 avril. Il redit son intention de travailler de concert avec Roshi Bhadain tout en évoquant ses divergences avec le MMM au sein de l’opposition.

Si Duval affirme qu’il est possible que le pays soit rappelé aux urnes dans six mois à un an, il dit vouloir attendre pour décider si le PMSD ira seul aux prochaines élections ou alors contractera une alliance ou une coalition post-électorale avec un autre parti.