Le leader de l’opposition le dit et le redit : la hausse du prix de l’essence et du diesel, si elle continue de monter en flèche, sera insoutenable à long terme. Xavier Duval est revenu en détails sur sa Private Notice Question de la veille. Et pour lui, le choix est simple : le gouvernement peut augmenter les subsides sur la farine, le riz et le gaz ménager, ou réduire les prix des carburants à la pompe.

Le leader du PMSD a fustigé les «gros profits» réalisés par la State Trading Corporation, selon ce qui est rapporté dans son rapport financier couvrant la période de janvier 2016 à juin 2017. En comparaison, dit-il, le déficit du Price Stabilisation Account – censé aider à maintenir les prix des carburants – est presque dérisoire.

Seule Re 1 des Rs 2,70 prélevée par la State Trading Corporation sur chaque litre d’essence est effectivement utilisée pour les subsides sur le riz, la farine et le gaz ménager, insiste Xavier Duval.

Ce dernier espère que sa motion d’annulation de la hausse des prix sera prise rapidement à l’Assemblée nationale. Il salue d’ailleurs le soutien unanime des partis d’opposition autour de cette action. Tout en notant une «meilleure collaboration» ces derniers temps.

Abordant la présentation du Budget 2018-2019, Duval juge peu sérieux que la date de cet exercice, prévu courant juin, n’ait toujours pas communiquée.