Le MSM tente de débaucher des députés PMSD. Pour certains à coups de millions de roupies. Les accusations sont graves et viennent de la bouche même du leader des bleus.

Dan Baboo se serait ainsi vu proposer Rs 40 millions. Thierry Henry aurait également été courtisé.

Xavier Duval n’a pas mâché ses mots envers le  MSM. Il affirme qu’une bande de « touni minwi » est à l’œuvre au nom de Pravind Jugnauth pour essayer de convaincre les parlementaires bleus. Et Xavier Duval n’a pas hésité à citer des noms, dont ceux de la Private Parliamentary Secretary Roubina Jadoo-Jaunbocus, de l’assistant Commissaire de police (ACP) Hoolash, de l’homme d’affaires Charles Ng et du syndicaliste Rama Valaydon.

Xavier  Duval prévient : si parti soleil persiste dans ces « pratiques mafieuses », ce sera « la guerre ». Et cela finira mal.

Le leader des bleus a aussi dénoncé la mauvaise foi de ses anciens camarades d’alliance. Rappelant que lorsque les six ministres MSM et ses PPS  avaient quitté l’Alliance sociale en 2011, ce parti avait aussi réclamé des élections anticipées. Arguant que le régime d’alors était « illégitime ».

Et s’il estime que les transfuges n’ont pas forcément d’incidence sur les résultats des élections, Xavier Duval dit toutefois être d’accord avec Navin Ramgoolam sur une loi anti-transfuges.

Contactée au téléphone, Roubina Jadoo-Jaunbocus se dit « surprise » de ces allégations qu’elle trouve « choquantes ». « J’ai de très bonnes relations avec Xavier Duval », fait ressortir la députée de Port-Louis Sud/Centre. « Ce qu’il dit est totalement faux ! »

L’ACP Hoolash, qui dirige le National Security Service, dément également faire partie de l’équipe « touni minwi ». « Xavier Duval est tombé sur la tête. Je ne suis pas un politicien. Ki pouvwar mo ena pou fer sa ? Ce qu’il dit est faux et cela ne me concerne pas. »

Charles Ng dit être souffrant et s’occuper de sa santé en ce moment. Les propos de Xavier Duval à son encontre le « chagrinent ».

L’homme d’affaires affirme n’avoir « aucun contact avec les députés du PMSD ». « Je ne suis le médiateur de personne », insiste-t-il. Xavier Duval, jure Charles Ng sur l’honneur, « a eu de fausses informations ».

A l’affirmation de Xavier Duval qu’il a vu un SMS signé Charles Ng, ce dernier répond : « Qu’on me le montre. Si Xavier Duval peut me montrer des preuves, je lui donnerai Rs 100 000. »

Rama Valaydon affirme aussi que le leader des bleus « a fait de graves allégations et qui sont fausses ». Le syndicaliste estime que si son nom est cité dans cette affaire, « c’est seulement parce que j’ai dénoncé en conférence de presse l’incompétence de Xavier Duval dans le port ».

Le négociateur de la Port Louis Harbour and Docks Workers Union s’étonne cependant que « Xavier Duval soit descendu si bas ». Il soutient avoir déjà consulté son avocat sur les actions à prendre.