Selon Xavier Duval, le Premier ministre est éreinté par les exigences insatiables des députés de la majorité. Le remaniement ministériel occasionné par la démission de Showkutally Soodhun amène le leader de l’opposition à conclure que Pravind Jugnauth est vulnérable.

Duval dit n’avoir «aucun respect» pour les députés qui réclament des portefeuilles ministériels dans le seul but de pouvoir jouir des avantages d’être ministre. Il réagit au départ manqué de Raj Rampertab, député de la circonscription Flacq/Bon-Accueil (no 9), revenu à de meilleurs sentiments après avoir rencontré le Premier ministre ce vendredi 17 novembre.

Duval constate également une «satisfaction» parmi la population après la démission de Soodhun. Déplorant que ce dernier soit toujours le président du MSM, il juge «inacceptable» le choix de Roubina Jadoo-Jaunbocus comme ministre.  Une nomination qui démontre un «manque de respect» envers la commission d’enquête sur les drogues, estime le chef des bleus. L’avocate a été auditionnée par Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs en juillet de cette année.

Concernant les marchands d’Arab Town, Duval décrie le «manque d’humanité» du gouvernement qui, à la veille des festivités de fin d’année, cause du tort aux affaires des marchands. Le délai supplémentaire qui leur a été accordé expire ce dimanche 20 novembre.