Que pense-t-il des critiques de Paul Bérenger contre lui ? «C’est normal», répond Xavier Duval, et même «humain». S’il dit ne pas souhaiter polémiquer, le chef des bleus souligne tout de même le faible nombre de questions parlementaires et supplémentaires du leader du MMM depuis que Duval a «pris sa place».

Duval note, cependant, que le chef des mauves tient «le même discours» que le MSM. «J’espère qu’il se ressaisira», poursuit le leader de l’opposition. Et qu’il fera son travail dans l’opposition au lieu de «réfléchir à une prochaine alliance».

Le leader de l’opposition est également revenu sur sa Private Notice Question de cette semaine. Insistant sur le fait que l’Independent Police Complaints Commission (IPCC) doit être indépendante. Or, avec la nomination de Phalraj Servansing, «un activiste notoire» du MSM et le politicien Dick Ng Sui Wa, rien n’est moins sûr. Duval a d’ailleurs signifié formellement son objection. Duval relève également que si la loi pour le fonctionnement de cette institution sera bien proclamée le 9 avril, l’IPCC ne fonctionnera pas avant peut-être un an.