Eviter les hommes. Et manger du porridge tous les matins. Pour Jessie Gallan, la doyenne d’Ecosse, c’est ce qui explique sa longévité. Et sa plutôt bonne forme, même maintenant. Celle qui passe désormais ses jours dans une maison de soins, à Aberdeen, a fêté ses 109 ans le 2 janvier dernier.

Née en 1906, Jessie Gallan a grandi dans une ferme à Kintore, Aberdeenshire. Elle partageait un matelas de paille avec ses cinq sœurs et son frère. A 13 ans, elle quitte le toit familial pour devenir laitière, avant de travailler en cuisine, dans une ferme, puis de trouver de l’emploi dans un hôtel.

« Mon secret pour une longue vie est d’être restée loin des hommes », explique-t-elle au Daily Mail. « Ils nous attirent beaucoup plus d’ennuis qu’ils n’en valent la peine. » La centenaire a aussi fait de l’exercice – elle en pratique toujours, précise Rebecca Streeter, qui vient en aide aux personnes âgées –  et ne s’est jamais mariée. « J’ai toujours travaillé dur, j’ai rarement pris des vacances. »

Aujourd’hui encore, Jessie Gallan reste très active. Elle va à la messe le dimanche et à divers concerts organisés dans la région.

Dans la vidéo ci-dessous, réalisée à l’occasion de ses 108 ans, Jessie Gallan se confie. Mais ne mentionnait pas l’absence d’hommes dans sa vie pour expliquer sa longévité.