La consommation de substances par les jeunes est un sujet qui inquiète. Encore plus avec la montée des drogues de synthèse. Un programme de prévention ciblant les collégiens de 12 à 16 ans est en préparation au niveau du ministère de l’Education, a annoncé Leela Devi Dookun-Luchoomun ce matin. Elle intervenait à l’ouverture d’un atelier de deux jours sur le sujet, à Port-Louis.

Le programme devrait être prêt d’ici fin 2018, espère Neeshti Reetoo, directrice du Health and Wellness Directorate mis sur pied au ministère en début d’année. Une formation de formateurs sera aussi organisée et visera les enseignants. Les chefs d’établissement ainsi que le personnel de santé seront aussi impliqués.

Le programme, que le groupe Cim soutient à hauteur de Rs 2,4 millions, sera élaboré avec le concours de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime. Le programme est déjà utilisé à l’international et sera adapté au conteste mauricien. Il devrait être mis en œuvre, à travers trois organisations non gouvernementales, dans six établissements secondaires de Port-Louis.

Le Premier ministre, qui a tenu à être présent ce matin, a dans son discours souligné la montée inquiétante de la consommation de drogues chez les jeunes. Et ses conséquences négatives sur leur scolarité, leur santé et leur entourage.