Démissionner de son poste d’enseignante est une «décision personnelle», déclare Leela Devi Dookun-Luchoomun. «Je le ferai quand je l’aurai décidé», a ajouté la ministre de l’Education en sortant de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. Elle donnait la réplique à la Secondary and Preparatory School Teachers and Other Staff Union.

Le syndicat, présidé par Lysie Ribot, craint qu’il n’y ait conflit d’intérêts pour la ministre, qui figure sur la liste du personnel enseignant d’un collège confessionnel, vis-à-vis du Service diocésain de l’éducation catholique.

Les ministres ont été peu diserts sur leur collègue Showkutally Soodhun, contre qui des poursuites seront enclenchées suivant ses propos menaçants contre Xavier Duval. Le vice-Premier ministre s’est d’ailleurs éclipsé à la fin du Conseil des ministres, évitant l’entrée principale du Prime minister’s Office.