Des experts des États-Unis épauleront les Mauriciens dans le domaine satellitaire, affirme Yogida Sawmynaden, le ministre des Technologies. Il assistait, ce matin, à la cérémonie d’ouverture de la Mauritius Earth Observation Discovery Day à l’hôtel Labourdonnais, Port-Louis. Le ministre a fait une requête auprès des représentants américains pour avoir accès aux données de leurs satellites qui survolent l’océan Indien.

Il n’est pas seulement question d’informations liées à la météo et au climat. Les données satellitaires peuvent avoir de nombreuses applications dans divers secteurs et aider au développement économique du pays. C’est pour cela, explique Marday Venkatasamy, le président de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry, que cet atelier de travail a été organisé avec la collaboration de l’ambassade des Etats-Unis.

Des experts de DigitalGlobe l’animent, dont Alex Fortescue. La compagnie américaine peut fournir Maurice en technologie satellitaire qui lui permettra de combattre la pêche illicite, la gestion du trafic et la déforestation, avance le Sales Manager de Digital Globe. Spécialisée dans l’imagerie spatiale, l’entreprise compte parmi ses clients Apple, Google et Uber.

Les représentants du Mauritius Sugarcane Industry Research Institute, du Mauritius Research Council, du département de Maritime Security and Coastal Zones, et de l’Economic Development Board participent à l’atelier.

Maurice lancera son premier satellite, CubeSat, l’année prochaine.