Les 290 grands électeurs qu’il a remportés font de Donald Trump le 45président des Etats-Unis. Dans son discours de la victoire, à New York il y a peu, le républicain s’est voulu rassembleur. Affirmant : « Je promets que je serai le président de tous les Américains. »

Après une campagne âprement disputée, et qui s’est révélée serrée jusque dans les derniers instants, Donald Trump a tendu la main aux Démocrates. « Il est temps pour nous, a-t-il déclaré, de nous rassembler comme un seul peuple. » Trump a aussi demandé à « ceux qui ne [l’]ont pas soutenu, et il y en a quelques-uns », de lui apporter leurs conseils et leur aide dans sa tâche durant ses quatre prochaines années.

Le ton mesuré, Donald Trump a félicité sa rivale pour une campagne rondement menée. Hillary Clinton, a-t-il confirmé, l’a appelé un peu plus tôt pour le congratuler sur sa victoire. Avec 218 grands électeurs, la Démocrate est très loin des 270 nécessaires pour s’asseoir au Bureau ovale.

Le véritable travail commence maintenant, a entonné Trump, pour reconstruire la nation. D’aucuns s’inquiètent de sa politique économique ou encore internationale au vu des déclarations parfois outrageantes du businessman devenu homme le plus puissant du monde. Lui s’engage à « doubler la croissance », à travers notamment des projets d’infrastructures qui devraient fournir un emploi à « des millions ».

Sur le plan international, les intérêts primeront, dit Trump, qui veut toutefois vouloir des relations des « partenaires » avec ceux qui le voudront et non de « conflits ».

Entouré de ses proches au Midtown Hilton Hotel, il n’a pas manqué de remercier sa famille pour leur soutien, et son équipe.

Ce n’était pas une campagne mais un « formidable mouvement de millions d’hommes et de femmes », de toutes origines et convictions, a souligné Trump, qui veulent d’un avenir meilleur pour eux-mêmes et pour leurs familles. « Les oubliés ne le seront plus. »

Le discours de Donald Trump dans son intégralité via Sky News.