Quelqu’un en voudrait à sa vie. Latchmee Devi Adheen a remis la lettre qu’elle a reçue hier contenant ces menaces au Central Criminal Investigation Department.

La jeune femme a échangé des messages osés avec le Parliamentary Private Secretary Kalyan Tarolah dans l’espoir d’obtenir un emploi. Elle a d’ailleurs remis son portable aux enquêteurs pour analyse.