Dev Hurnam conteste à son tour la passation de pouvoir entre sir Anerood et Pravind Jugnauth. L’affaire a été entendue, ce matin, devant le Senior Puisne Judge Eddy Balancy.

L’ex-avocat, qui se présente comme directeur du Justice and Human Rights Action Group, argue que la démission de SAJ du poste de Premier ministre, la nomination de Pravind Jugnauth à sa place et le maintien de SAJ à l’Assemblée nationale sont « anticonstitutionnelles ». Et contreviennent aux dispositions des sections 59 et 60 de la Constitution.

L’affaire a été renvoyée au lundi 27 février.