Annoncée dans le discours du Budget 2017-2018, la mise sur pied d’une Mauritius National Investment Authority est accueillie avec circonspection, voire avec crainte, par des syndicats de la fonction publique.

Outre le flou autour de la constitution de cet organisme et de sa composition, Narendranath Gopee dit craindre que l’argent du fonds de pension des fonctionnaires ne soit éventuellement utilisé pour financer des projets gouvernementaux.