Assurer une meilleure qualité des productions agricoles et, partant, réduire les pertes après les récoltes, passe par une meilleure qualité des semences. Des règlements, déclare Mahen Seeruttun, sont justement en préparation dans le cadre de la Seeds Act. Le ministre de l’Agro-industrie a eu une session de travail sur le sujet hier.

D’autres efforts pour réduire les pertes sont l’agriculture organique et assurer une meilleure qualité des sols, poursuit Seeruttun. Dans un autre ordre d’idées, le marché de Rose-Hill sera installé dans de nouvelles infrastructures qui permettra de mieux entreposer les produits vivriers destinés à la vente.

Réduire le gaspillage passe aussi par un changement dans les habitudes de consommation, fait ressortir le ministre. Comme acheter que ce dont on a besoin.

Majen Seeruttun a lancé, ce mardi 27 février à l’université de Maurice, les travaux d’une conférence de deux jours. La thématique : la réduction des pertes et du gaspillage de produits alimentaires, et comment les récupérer.