Un groupe de rastas réunis au sein de l’association Zenfan Zion annonce son intention de poursuivre le gouvernement pour discrimination raciale. Lors d’une rencontre avec la presse mardi, son président Wendy Ambroise a énuméré les incidents qui ont opposé les rastas avec les autorités policières et il affirme que les droits de sa communauté sont bafoués. Notamment quant à la pratique de leur religion.

Il invite le gouvernement à respecter un pacte pour le respect des minorités dont Maurice est signataire. Il déplore, par la même occasion, certaines remarques désobligeantes de sir Anerood Jugnauth à l’encontre des rastas. Il a énuméré neuf points sur lesquels son association se basera pour son recours devant la Cour suprême.

Zenfan Zion s’est réuni en association il y a un an et souhaitait avoir une rencontre avec le Premier ministre pour lui faire part des difficultés rencontrées par les rastas quant à la pratique de leur culture.