La Marche des fiertés de la communauté LGBT n’a finalement pas eu lieu. Les organisateurs ont préféré privilégier les activités qui se tenaient au Caudan au vu de la foule d’opposants hostiles qui s’était amassée à la Place d’armes. Malgré la forte présence de policiers en uniforme, en civil, de la Special Support Unit et de la Special Mobile Force.

A l’heure où nous publions cet article, quelques poignées de manifestants étaient encore à la Place d’armes.