Follow Us On

Slider

« Nou pa pe lager later », affirme Yoni Auguste. « Nou pe dir donn nou nou later pou nou kapav viv, avek dignite. » C’est en ces termes que le porte-parole de la Plateforme Village Le Morne explique les revendications des habitants du village quant à certains terrains alentour. « Ena temwaniaz plizir gran dimoun », dit-il, qui viennent établir que ces terres appartenaient au village il y a longtemps. Du reste, ajoute-t-il, cela a également été prouvé par les recherches menées par Le Morne Heritage Trust Fund. Le retour des terrains aux propriétaires légitimes, insiste Yoni Auguste, n’est qu’une étape vers la « construction de l’avenir » de ce village.

Les terrains sur lesquels les habitants réclament droit de propriété ont été laissés à l’abandon pendant plus de 15 ans, poursuit Yoni Auguste. Et voilà qu’un promoteur prétend venir y établir un projet immobilier en promettant aux habitants des retombées positives telles que « lakres ek terin futborl ». Mais, indique Yoni Auguste, ce projet n’est que « verbal » à ce stade. « Nou nou dir : amenn ou bay, ou papie ki terin la pou ou. »

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] Le ballet des chauves-souris au-dessus de la Grande-Rivière-Nord-Ouest

On les a d’abord pris pour une nuée d’oiseaux ou de corbeaux. Mais à mesure que leur nombre augmente et...

Close