Alors que les travaux vont bon train à Bain-des-Dames, des habitants de la localité s’opposent au projet de Tank Farm. Réunis autour de l’association Le Samaritain, ils en réclament l’arrêt pur et simple.

Dans un point de presse aujourd’hui, Jim Raman, président de cette organisation non gouvernementale, détaille les nombreux inconvénients causés par ce chantier. Il réclame, à la place du Tank Farm, un parcours de santé.