Des garagistes veulent apporter leur contribution à la sécurité routière et au secteur automobile. L’Automobile Workshop Association veut une place sur les conseils d’administration de la Road Development Authority, de la National Transport Authority, du National Road Safety Council, du Road Transport Advisory et de la Traffic Management and Road Safety Unit.

La vingtaine de garagistes souhaite aussi siéger sur le Motor Vehicle Insurance Arbitration Committee.

L’AWA déplore, par ailleurs, la formation inadéquate des mécaniciens auprès du Mauritius Institute of Training and Development, ou encore ce qu’ils estiment être le «monopole» des concessionnaires de voitures sur le marché de pièces d’origines neuves.

L’association souhaite aussi que le ministère du Transport et des Infrastructures publiques mette en place une liste de garages homologués par l’Etat.