Follow Us On

Slider

Le glissement de terrain survenu dans la nuit du 23 juin sur une partie de la route Terre-Rouge/Verdun démontre que « le site est très compliqué et très dangereux », affirme Nando Bodha. Le ministère des Infrastructures publiques a donc demandé à des experts de la firme sud-africaine ARQ Engineering Solutions d’estimer les risques d’éboulement éventuel. D’autant que ce tronçon de Ripailles se situe dans les 5 km de la quatrième phase de la route Terre-Route/Verdun et que des travaux y sont en cours.

Suite aux incidents d’il y a deux semaines, ce sont près de 5 000 tonnes de boue et de pierres qui ont dû être évacuées du site, indique le ministre. Un « bilan » qui aurait pu être beaucoup plus lourd si le glissement de terrain était survenu en pleine journée. « C’aurait été un massacre », a souligné Nando Bodha.

Marie Besson et son collègue soumettront leurs recommandations d’ici la semaine prochaine.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Video] Soft skills and attitude take the upper hand over good grades, professionals say

Yes, academic performance is important. But good grades are no longer the determining factor in the workplace. This was the...

Close