Après des fouilles qui ont duré plus d’un an sur le site archéologique du Moulin à poudre, les étudiants de la fondation Moulin à poudre ont organisé une visite guidée du site. Cela dans le cadre de la Journée internationale des monuments et des sites.

Cette visite avait pour objectif de sensibiliser la population à protéger le patrimoine culturel du pays.

Une occasion en or pour comprendre un peu mieux l’histoire de Maurice sous l’occupation française. Comme l’ont expliqué les étudiants du département d’histoire de l’université de Maurice, Georgina Edouard et Keshaw Audit, les bâtiments ont eu plusieurs utilités au fil des années. Orphelinat, léproserie, hôpital psychiatrique…

Dès 2015, l’Université de Maurice a financé les travaux et apporté son soutenir pour l’étude de faisabilité. Puis, le Mauritius Research Council a pris le relais pour ce qui est des fouilles.

Un rapport a été soumis, le mois dernier, à la suite des fouilles. Un document qui est en attente de réponse. Toutes les parties – ministère des Arts et de la Culture, propriétaires du site… –  doivent se concerter et se mettre d’accord sur l’avenir du site. Car celui-ci est la cible de vandales et de pilleurs.