Il ne suffit pas de connaître les faits d’un accident grave. Il en faut aussi en comprendre les mécanismes, affirme Daniel Raymond.

C’est dans cette optique que des équipes d’enquêteurs seront déployées sur les lieux d’accidents graves dès ce mois-ci, a indiqué le conseiller sur la sécurité routière.

«L’accident n’est pas une fatalité», insiste Daniel Raymond. Qui poursuit : «En général, les accidents surviennent parce qu’une règle n’a pas été respectée.»

Le travail des 26 personnes formées pour analyser ces accidents devrait permettre d’y voir plus claire.

Le système de conduite à Maurice passera par une réforme complète, a rappelé le conseiller. Qui indique que les moto écoles devraient démarrer leurs opérations «au plus tard à la fin de l’année». Tandis que le code de conduite sera introduit dans les écoles l’an prochain.

Les Assises de la sécurité routière, qui se tiendront ce jeudi 8 juin à l’hôtel Hennessy Park, devraient notamment être l’occasion de faire le bilan des actions entreprises jusqu’ici.