Que les jeunes proposent des solutions aux problèmes auxquels le tourisme fait face pour être durable. Tel est l’un des objectifs de la compétition de peinture murale de la United Nations Association – Mauritius, explique son président Dewendra Dookna. L’année 2017 avait été décrétée année internationale du tourisme durable pour le développement par l’Unesco.

Au final, dix collèges de l’île ont participé. La remise des prix a eu lieu le jeudi  1er mars à la municipalité de Port-Louis. Le Gaëtan Raynal State College décroche la première place. L’Imperial College est sur la deuxième marche du podium, suivi par Mapou SSS, le collège St Joseph et le John Kennedy College.  L’Islamic Cultural College obtient, grâce à ses 800 likes, le Facebook Price.

L’invité d’honneur, Anil Gayan, a affirmé qu’il est conscient de la nécessité de préserver l’environnement. «Aucun projet n’est mis en œuvre sans Environment Impact Assessment», et peu importe les affirmations de groupes comme Aret Kokin Nu Laplaz, insiste le ministre duTourisme, qui a été président d’UNA Mauritius.

L’association lancera une prochaine édition de cette compétition. Le thème : «SDGs, the ultimate tools for a better world».