Follow Us On

Slider

Les discussions avancent au niveau du comité Manraj institué sur la dépossession des terres. Jack Bizlall a fait un résumé des travaux à quelque 200 personnes qui s’étaient rassemblées au centre social Marie Reine de la paix, la semaine dernière. La réunion a eu lieu le vendredi 17 mai, soit au dernier jour annoncé pour le recensement des familles lésées.

Le fonds qui sera créé et annoncé dans le Budget 2019-2020 pour venir en aide aux victimes pourrait être alimenté en prélevant 1% des recettes dans l’industrie cannière, a indiqué Bizlall, qui siège sur le comité.

Le fonds servira aux familles qui n’en ont pas les moyens à monter et consolider leur dossier avant de saisir le tribunal foncier. A ce sujet, Bizlall indique qu’il n’est pas encore clair s’il sera question d’un tribunal séparé ou d’une branche de la Cour suprême («land division»).

Le comité Manraj a été mis sur pied suivant la grève de la faim de Clency Harmon, le mois dernier. Cette structure, sur lequel siège également l’ex-gréviste, assure la coordination entre les victimes de dépossession des terres et le comité ministériel qui étudie ce dossier.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
[VIdéo] L’installation de trottoirs incommode les riverains de Roche-Bois

Des travaux qui s’éternisent… Ces habitants de la rue des Carrières ne savent plus donner de la tête depuis que...

Close