Follow Us On

Slider

Les discussions avancent au niveau du comité Manraj institué sur la dépossession des terres. Jack Bizlall a fait un résumé des travaux à quelque 200 personnes qui s’étaient rassemblées au centre social Marie Reine de la paix, la semaine dernière. La réunion a eu lieu le vendredi 17 mai, soit au dernier jour annoncé pour le recensement des familles lésées.

Le fonds qui sera créé et annoncé dans le Budget 2019-2020 pour venir en aide aux victimes pourrait être alimenté en prélevant 1% des recettes dans l’industrie cannière, a indiqué Bizlall, qui siège sur le comité.

Le fonds servira aux familles qui n’en ont pas les moyens à monter et consolider leur dossier avant de saisir le tribunal foncier. A ce sujet, Bizlall indique qu’il n’est pas encore clair s’il sera question d’un tribunal séparé ou d’une branche de la Cour suprême («land division»).

Le comité Manraj a été mis sur pied suivant la grève de la faim de Clency Harmon, le mois dernier. Cette structure, sur lequel siège également l’ex-gréviste, assure la coordination entre les victimes de dépossession des terres et le comité ministériel qui étudie ce dossier.

Facebook Comments