«Je ne pense pas qu’il y a grand-chose que j’aurais pu faire» pour qu’il change d’avis, déclare Ivan Collendavelloo. Vishnu Lutchmeenaraidoo a informé le Premier ministre par intérim, plus tôt ce jeudi 21 mars, qu’il démissionne comme ministre et député.

Si cette décision est une «grande surprise» pour le leader du Muvman liberater, elle suscite aussi la «déception».

Le président de la République par intérimBarlen Vyapoory et le Premier ministre Pravind Jugnauth, actuellement à l’étranger, ont vainement tenté de convaincre Lutchmeenaraidoo que son départ n’est pas «opportun», croit savoir Collendavelloo.