Il ne suffit pas de revoir les limites des circonscriptions en fonction d’un nombre égal de votants. Le risque, soutient Rama Sithanen, est qu’il y ait sous-représentation de certaines composantes de la population mauricienne. L’expert en systèmes électoraux a soumis ses propositions à l’Electoral Boundaries Commmission, ce lundi 24 septembre.

Pour équilibrer les circonscriptions en termes de population, il faudra «revoir le pacte électoral», a suggérée Sithanen. Autre option : un vote commun pour désigner les candidats d’un même parti au lieu des voix individuelles comptabilisées actuellement. Troisièmement : modifier la Constitution pour enlever les communautés.

Yusuf Aboobakar, président de l’Electoral Supervisory Commission, a invité les leaders des partis politiques à venir devant la commission s’il le souhaite. Tout citoyen peut également faire de même.