Du 24 au 26 octobre se tient, à l’hôtel Voilà, Bagatelle, l’Africa Young Academies Regional Conference. De jeunes chercheurs et scientifiques du continent y sont rassemblés pour deux jours de causeries et d’échanges sur les défis auxquels ils font face pour faire avancer la recherche dans la région.

Cette rencontre est à l’initiative de la Global Young Academy (GYA), en partenariat avec la Mauritius Academy of Science and Technology et l’université de Maurice. Vidushi Neergheen-Bhujun, chargée de cours, explique que cette deuxième édition a aussi une visée de « diplomatie scientifique ». L’idée étant de fédérer les jeunes chercheurs de la région afin de « redynamiser la science au niveau de l’Afrique ».

Présente à l’ouverture de cette conférence, Leela Devi Dookun-Luchoomun rappelle que l’Etat mauricien met à la disposition des chercheurs des fonds pour la recherche. Les liens et échanges avec des confrères sont importants, souligne la ministre de l’Education, pour « améliorer la qualité » des travaux.