La ministre de l’Égalité des genres, Fazila Jeewa-Daureeawoo, considère qu’il est du devoir des autorités d’écouter les auteurs de violence domestique afin de déterminer comment ils en sont arrivés là et de les réhabiliter. Elle réagissait le jeudi 15 novembre à l’hôtel Labourdonnais Waterfront en marge de la Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes prévue le 25 novembre.

Elle annonce la venue d’un consultant étranger la semaine prochaine afin de mettre en place un «perpetrators programme» afin d’encadrer les agresseurs. Fazila Jeewa-Daureeawoo souhaite également qu’un plan soit dégagé pour encadrer les enfants qui sont témoins de violences domestiques.