La contestation contre la privatisation de la Central Water Authority (CWA) se maintient. Elle a même joué sur plusieurs fronts, en mobilisant des membres de la Platform Anti Privatisation à divers endroits de l’île : devant le Parlement, le siège de la CWA et celui de la Banque mondiale, et l’université de Maurice à 11h30, et le bureau du ministre des Utilités publiques à Ebène plus tôt, à 10h30…

Reeaz Chuttoo n’entend pas relâcher la pression. Le 22 octobre, à 13h30, la Platform Anti Privatisation organise un forum où Ivan Collendavelloo et Yousouf Ismael, directeur général de la CWA, sont invités à s’expliquer sur la nécessité de privatiser le fournisseur d’eau et d’augmenter les tarifs.

Une marche de protestation est aussi prévue pour le 26 novembre, à partir de 13h30, à Rose-Hill.