Des bureaucrates ont eu la belle idée de fermer l’un des ponts menant vers cette partie d’Albion se trouvant à l’arrière de la rivière traversant Camp-Créole. La seule issue se trouvant à coté du centre du ministère de l’Agro-industrie et qui mène vers le phare a été transformée en torrent boueux à l’issue des grosses pluies ce dimanche 17 février, bloquant des habitants des heures durant.

Steeve Magdeleine, le président du Conseil de district de Rivière-Noire a eu toutes les peines du monde d’expliquer aux habitants excédés que cette décision a été prise par la National Development Unit (NDU) qui tombe directement sous le Bureau du Premier ministre. Des piétons, de leur côté, n’ont pas manqué de fustiger un député de la majorité pour la fermeture du pont menant à la plage qui les pénalisent également.

De nombreuses maisons à Camp-Créole, au morcellement Beerjeeraz et au morcellement Splendid View ont été inondées. Dans ce dernier lotissement, les champs de canne à sucre en hauteur y ont déversé des torrents de boue.