Vous ne pouvez pas les avoir ratés si vous êtes passés par l’Allée des artistes du Caudan Waterfront, samedi dernier. Arborant des perruques colorées et des costumes rappelant des personnages de manga… Les membres du Manga Crew et de l’Anime & Manga Society ont répondu présents à l’appel de l’AIESEC.

Ces deux associations de jeunes ont ainsi présenté une flash mob (voir vidéo) mais aussi des scènes de combats improvisés. Histoire de « montrer aux gens comment, à Maurice, on a adopté la culture japonaise liée au manga, au cosplay », explique Frédéric Lamarque, du Manga Crew.

Comme ce jeune homme, ils étaient des de nombreux jeunes à s’être rendus dans la capitale, samedi dernier, pour le Global Village organisé par l’AIESEC. A travers cet événement, cette association d’étudiants souhaitait promouvoir la diversité culturelle en mobilisant des jeunes mauriciens et des étudiants étrangers « en internat à Maurice ». Et à en croire la présidente de l’Organising Committee de cet organisme, le pari est réussi.

« Le but principal du Global Village est de faire découvrir aux Mauriciens les cultures des différents pays présents », explique Dhamini Deonath, présidente l’Organising Committee pour cet événement. Et, « en parallèle, donner l’occasion aux étrangers présents de découvrir notre culture et promouvoir l’harmonie ».

Outre les étudiants présents, d’autres groupes ont aussi assuré l’animation : la Mafia Swagg Crew avec des numéros de danse hip-hop, la Billy Ng Martial Arts School avec une démonstration d’arts martiaux tandis que la Samuel Kwok Wing Chun Martial Arts Association a exécutée une danse du lion.