C’est «back to square one» quant à la vente du terrain de la Coopérative de Vacoas à Flic-en-Flac, note Sunil Bholah avec une pointe d’amertume. Le ministre des Entreprises et des Coopératives ne digère pas les allégations d’ingérence à son encontre dans cette affaire. Il compte d’ailleurs saisir la justice.

Ceux qui ont «touché à [son] intégrité» doivent s’attendre à des poursuites, affirme Bholah. Qui réitère son «défi» d’il y a quelques semaines : «Qu’on amène des preuves de mon ingérence.»

Et d’affirmer ne pas tenir rigueur à Xavier Duval suivant sa Private Notice Question sur la Vacoas Popular Multi-Purpose Co-operative Society Ltd , en avril dernier.