La police souhaitait l’interroger de nouveau à la suite de son arrestation, à la mi-février. Rundheersing Bheenick s’est donc rendu aux Casernes centrales, ce lundi. La séance de questions-réponses a, toutefois, été de courte durée, l’ex-Gouverneur de la Banque de Maurice ayant juré un affidavit dans lequel il justifie la provenance de l’argent et des documents saisis chez lui, en février.

Rundheersing Bheenick a été arrêté, le 13 février dernier, dans le sillage de l’enquête ouverte sur Navin Ramgoolam. Poursuivi sous trois charges, il a été remis en liberté conditionnelle après s’être acquitté de ses cautions.