Le PMSD avait besoin de préciser sa position à ses militants mais aussi de leur expliquer le rôle que le parti entend jouer sur l’échiquier politique à partir de maintenant.

Si Xavier Duval n’exclut pas une alliance électorale sur le court terme, le leader du PMSD a néanmoins expliqué qu’il souhaite que l’électorat lui donne une majorité au parlement pour apporter un programme de changement axé principalement autour de la méritocratie.

Xavier Duval a également profité de son congrès pour faire un appel à l’opposition pour qu’elle s’unisse et reste cohérente. Le leader bleu a aussi nommément interpellé Paul Bérenger en évoquant « la crise de confiance » dont souffre le MMM vis-à-vis de la population mais aussi des autres dirigeants de l’opposition.

Après le départ houleux de Maurice Allet de la présidence du PMSD. C’est Ramalingum Maistry qui a été choisi par le congrès bleu d’aujourd’hui pour le remplacer.