Le MSM et le MMM se désolent tous les deux de la très mauvaise image que renvoient le ministre des finances et le gouverneur de la banque centrale en étalant leurs divergences sur la place publique.

Nando Bodha, le secrétaire général du MSM ainsi que le leader du MMM, Paul Bérenger pensent tous deux que Manou Bheenick doit quelque part avoir la bénédiction du Premier ministre pour s’en prendre régulièrement à Xavier Duval sur la place publique.

Selon Bodha cette confrontation pourrait coûter cher au pays en entamant sa crédibilité comme centre financier et en faisant douter de potentiels investisseurs étrangers.